organisation thailande

#Objectif Thaïlande : Mettre toutes les chances de mon côté.

Parallèlement à mes études qui au total vont me prendre 4 ans (Plus que deux), je m’efforce de mettre toutes les chances de mon côté pour trouver un job rapidement en Thaïlande.

Je vous ai fait part dans un article consacré à ce thème des difficultés liées au marché du travail en Thaïlande. Loin de me décourager et après une longue réflexion, j’ai décidé de reprendre mes études et de mettre mon temps à profit pour travailler certains axes que je considère importants dans le cadre de mon projet.

Option 1 : Travailler pour une grande entreprise en Thaïlande.

Pour mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de profiter de ces 4 années d’études pour travailler sur 5 points essentiels qui sont :

  • La construction d’un CV en béton grâce à l’expérience acquise dû à mes formations en alternance.
  • L’amélioration de mon Anglais (Et l’obtention d’un bon score TOEIC) et de mon Thaïlandais
  • Le réseautage : Création d’une liste de contacts thaïs et expatriés grâce aux réseaux sociaux.
  • La création d’un listing d’adresses e-mail d’entreprises qui recrutent potentiellement en Thaïlande. J’épluche régulièrement les annonces.
  • L’obtention d’un Master E-Marketing

Pour la recherche d’entreprise, je focalise principalement ma recherche sur l’industrie du tourisme qui représente plus de 10% du PIB thaïlandais.

Option 2 : Objectif Digital Nomad

La deuxième solution consiste à devenir un travailleur indépendant pouvant exercer de n’importe où dans le monde, du moment que l’accès à internet est possible (D’où le choix de me spécialiser dans le digital).

Pour cela, il me faudra, soit :

  • Créer un site internet, dont je pourrais tirer une source de revenus
  • Trouvez des clients, pour lesquels je pourrais travailler en tant que freelance.

J’aimerais si possible, développer des compétences en PHP/JavaScript, via certains Mooc comme ceux d’OpenClassroom, car je pense que cela peut m’aider dans ma tâche.

Encore une fois, le réseautage reste important.

Ne jamais perdre le contact

Depuis que je suis revenu en France pour reprendre mes études, j’essaie de retourner une fois par an en Thaïlande pour mes vacances et garder le contact avec mes amis thaïs. Le reste de l’année, nous nous parlons sur Facebook Messenger ou sur Line.

Je vais d’ailleurs y retourner le mois prochain et j’espère pouvoir vous faire un petit reportage photo !